Mini bilan de la refonte du magazine le train de 13h37

Vous le savez probablement, le magazine hebdomadaire en ligne que nous éditons sur http://letrainde13h37.fr a récemment « subi » une refonte.
Pourquoi, après moins de 5 mois d’existence avons-nous effectué ces changements, et comment ont-ils été décidés et implémentés ?

Pourquoi une refonte ?

Quand nous avons lancé le magazine le 15 mai 2012, nous avions eu le temps de réfléchir à notre concept (un magazine hebdomadaire qui parle de conception web et qui rémunère ses auteurs), à nos contenus (liste d’articles et auteurs « désirés »), à la grille de fonctionnalités (quoi, pour qui, et comment) et même, si-si, à notre charte graphique (couleurs, principe de « journal à l’ancienne »), même si j’avoue que nous avons un peu moins approfondi ce dernier point au profit des deux premiers qui nous semblaient bien plus critiques.
Pour autant, il n’y a pas de quoi rougir non plus, la première version de ce site remplissait fièrement une partie de nos objectifs, à commencer par nous permettre de diffuser du contenu et de nous différencier.
Étant communément admis qu’il est rare que les choses soient bonnes du premier coup, nous avions prévu dès le début d’améliorer progressivement le site… mais l’expérience – et les retours de nos utilisateurs (abonnés ou non) – aidant, nous avons commencé à envisager une refonte plus impactante que prévue.

Comment choisir ?

Histoire de ne pas se jeter à corps perdus dans la tâche sans trop savoir où on allait, nous avons décidé de ne pas nous fier qu’à notre propre appréciation et de demander l’avis des personnes finalement les plus concernées : nos abonnés.

Il aura d’abord fallu réfléchir aux réponses que nous souhaitions connaître afin d’en déduire une liste de questions, que nous avons ensuite utilisées dans un double sondage : formulaire pour les abonnés en « 2nde Classe » et etherpad pour les abonnés en « 1ère Classe ».
Pas trop nombreuses mais suffisamment pour être utiles, ni trop précises (pour ne pas fausser la réponse) ni trop vagues (pour éviter les hors-sujets), déterminer cette liste de questions n’aura pas été une mince affaire, mais c’est un travail intéressant qui permet de mettre en perspective le projet, ses motivations, ses priorités…

Bref, une fois les réponses obtenues, il a fallu les réunir, les interpréter, en déduire des directions, des choses à abandonner et d’autres sur lesquelles se concentrer… et le résultat est la nouvelle version que le magazine arbore donc depuis l’édition n°21 du 02 octobre 2012.

Quels résultats ?

Voici les principales décisions que nous avons prises et choses que nous avons apprises concernant le site :

  • se rapprocher des codes « classiques » de navigation et d’organisation des pages, au détriment d’un concept peu ordinaire mais au final peu pratique, que ce soit d’un point de vue utilisateur ou même éditorial ;
  • adopter une charte chromatique plus claire et plus gaie/ludique, tout en améliorant la lisibilité et le contraste des différents éléments des pages ;
  • utiliser plus régulièrement le champs sémantique du train et de tout ce qui l’entoure afin de conserver l’analogie plus longtemps et de créer un univers plus cohérent ;
  • ne pas hésiter à mieux expliciter le principe du magazine (articles exclusifs, etc.) et la mécanique d’abonnement (gratuit ou payant), et à inciter les visiteurs à « franchir le pas », quelle que soit leur motivation ;
  • simplifier l’offre d’abonnement et les fonctionnalités proposées afin de se concentrer sur celles qui ont le plus d’utilité pour les visiteurs et qui peuvent rapidement être mises en place ;
  • permettre une plus grande évolutivité et modularité des gabarits afin de faciliter l’introduction de nouvelles fonctionnalités ou typologies de contenu ;
  • faciliter la navigation entre les éditions et entre les contenus de même nature ou de même thématique, ce qui améliore aussi au passage le référencement naturel du site.

Dans les coulisses, nous en avons aussi profité pour améliorer nos processus éditoriaux, que ce soit la gestion des contacts, relance et suivi des auteurs ou l’entrée des différents contenus dans le site chaque semaine.
Nous en avons d’ailleurs profité pour développer des outils maison, ne trouvant pas par ailleurs ce que nous souhaitions.
Magie de nos métiers, leur création et leur utilisation a par la suite permis la mise en place de fonctionnalités sur le site qui étaient en attente depuis quelques temps…
Ainsi, nous avons commencé à mettre à disposition au téléchargement pour les abonnés en « 1ère Classe » les ePubs des derniers articles et allons faire de même pour tous les autres au fur et à mesure des jours et semaines qui viennent (nous avons déjà 38 articles à ce jour !). Nous pourrons ensuite commencer à rendre les versions PDFs disponibles grâce à ces mêmes outils que nous faisons évoluer.

Conclusion

Bref, quelques semaines de code et de réflexion plus tard, nous sommes heureux de vous présenter cette nouvelle version et espérons qu’elle vous plaira.
Comme toutes les nouvelles versions, il est fort possible que malgré notre vigilance (et celle de nos visiteurs de cette semaine) nous ayons encore laissé traîner quelques bugs.
Si vous en croisez un, n’hésitez pas à nous alerter de sa présence par mail support@letrainde13h37.fr ou sur l’espace UserVoice dédié ou encore sur github si vous avez un compte !

Bien entendu, même si vous ne trouvez pas de bugs, tous vos commentaires sont les bienvenus :)

2 pensées sur “Mini bilan de la refonte du magazine le train de 13h37”

  1. Comme Bernard.

    Bien de voir le site évoluer, mais l’ancien avait plus de caractère (à mon goût) et n’étant pas parisien, j’ai du mal avec ce nouveau code plus RATP qu’orient-express…

    L’essentiel c’est le contenu, mais… Allez, bonne continuation, bisou.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *